Tout sur le poivre


poivre

Qui ne connaît pas cette épice ? Le poivre est souvent rangé avec les autres épices dans le placard. Vous l’utilisez sans doute pour vos repas au quotidien.

Toutefois, le saviez-vous : il existe plusieurs variétés de poivrons. Connaissez-vous son histoire ? Et, concernant le poivrier, savez-vous comment le planter et l’entretenir ?

Ne vous inquiétez pas : nous avons préparé un article complet pour vous permettre de tout savoir sur le poivre.




Le poivre


Comment définir le poivre ? En fait, c’est le mot pour désigner cette petite graine que nous utilisons en cuisine. Pourtant, c’est une vulgarisation du mot « poivre ». En réalité, le poivre n’est que le fruit de la liane Piper Nigrum. Ce poivrier donne différents poivres comme le poivre rouge, noir ou encore blanc.


Par ailleurs, le poivre que nous utilisons en cuisine est une épice composée de plusieurs éléments comme de la résine, de l’huile essentielle et de pipérine.

Puis, notons que le poivrier est le plant de poivre. Et, biologiquement, ce sont les fleurs du poivrier qui se transforment en graines, le poivre.




Le poivrier :


Tout commence par la floraison. Après cela, les fleurs du poivrier se transforment en grappes de baie qui, une fois séchées, donneront naissance aux grains de poivre.

En fait, le poivrier est cultivé partout dans le monde. Ce qui fait qu’il existe différentes espèces de poivriers. Cependant, il existe des pays connus comme producteurs de poivre comme Madagascar, l’Inde ou le Brésil. Les poivriers préfèrent les climats tropicaux et humides. En effet, la pollinisation des poivriers se fait généralement par le biais de la pluie.


poivre blanc

Les différentes espèces de poivre:

  • Le Piper Nigrum : C’est la variété la plus connue dans le monde. Selon la maturité des graines, cette liane est à l’origine des poivres verts, blanc, rouges, et noirs.

  • Le Piper Bordonese : c’est le poivrier cultivé à Madagascar, connu également sous le nom de Voatsiperifery.

  • Le Piper Cubeba : c’est le poivre sauvage cultivé en Indonésie.

  • Le Piper Longum : Le poivre long du Sri Lanka.

D'autre part, il existe ce que l'on appelle aussi des « faux poivres ». Ce sont des baies parfumées qui sont similaires au poivre, mais qui ne le sont pas selon la loi française. Vous pourrez toujours utiliser ces « faux poivres » en cuisine, ça reste des épices au bon goût pour vos recettes.




Une petite histoire du poivre


Selon des experts, il y a 4000 ans, les poivres sont apparus sur la côte de Malabar, en Inde. Ce n’est que plus tard que la culture du poivrier s’étend aux pays comme Madagascar, au Brésil et en Asie.


Au IVe siècle, le poivre était considéré comme une monnaie d’échange. À ce moment, Alexandre le Grand décide d’importer cette épice qui permettait de mesurer la richesse. Le saviez-vous ? L’expression « payer en espèce » vient, en fait, de « payer en épices ».

De nos jours, la production mondiale de poivre est de 350 000 tonnes par an. Ce qui fait de cette épice, l’une des plus consommées dans le monde.




Pourquoi devez-vous consommer du poivre ?


Le poivre n’était pas toujours considéré comme étant une épice pour améliorer les préparations en cuisine. C’est bien plus que ça. Dans la médecine ayurvédique, le poivre est connu pour être une plante médicinale, pour guérir certaines pathologies. Mais, quelles pathologies ?


En effet, le poivre a une propriété : antidépressive, détoxifiante, antibactérienne, et anti-flatulence.

De plus, il a des vertus : anti cancers, anti-inflammatoire, minceurs, curatifs pour les troubles intestinaux et minceurs.

Mais, attention !

Bien qu’il ait des vertus, sa consommation est à modérer. En effet, la consommation excessive de poivre pourrait irriter l’estomac.




Les couleurs de poivres


Selon sa maturité, il existe différentes couleurs de poivre que vous pourrez utiliser en cuisine. Les poivres énumérés ci-dessous sont tous des graines provenant du « Piper Nigrum ».


Le poivre blanc :


La baie est récoltée à maturité. Cette maturité rend la baie rouge. Pour qu’elle devienne blanche, il faut la tremper dans l’eau et la sécher jusqu’à ce qu’elle devienne blanche. Ce poivre est plus doux, car l’écorce a été enlevée. Sa particularité en cuisine est que le poivre blanc ne colore pas la sauce.


Le Poivre rouge :


Cette fois-ci, la baie est récoltée à maturité après 9 mois. Contrairement au poivre blanc, cette fois-ci on n’enlève pas l’écorce et on laisse sécher au soleil. Sa particularité en cuisine est que le poivre rouge a un parfum piquant et intense. Cette particularité rend le poivre rouge, idéal pour les préparations de volailles ou de porc en cuisine.


poivre noir

Le Poivre noir :


Dans ce cas, la baie est récoltée avant maturité et directement séchée au soleil. Ce processus de séchage rendra la baie noire et très aromatique. En cuisine, il est préférable de verser le poivre noir en fin de cuisson pour qu’il garde sa saveur (la cuisson détruit la saveur).



Le Poivre vert :


La baie est plutôt récoltée, c’est-à-dire à 6 mois, lorsque la baie est encore immature. Elle est séchée ou utilisée fraîche. La baie immature est déjà de couleur verte. Le poivre vert est moins piquant que le poivre noir, et il est parfait pour accompagner les poissons et les viandes en cuisine.




Pourquoi le poivre est-il piquant ?


En effet, le poivre est généralement piquant. Cependant, certains poivres sont plus piquants que d’autres. Le poivre blanc est, par exemple, moins piquant que le rouge. Cela s’explique par le fait que le poivre rouge provient d’une baie dont l’écorce n’a pas encore été enlevée. En effet, la propriété piquante du poivre vient de la pipérine contenue dans son écorce.




Commandez votre épice


Pour améliorer vos recettes, n’hésitez pas à utiliser des épices de qualité. En plus du poivre, d’autres épices pourraient vous être utiles pour vos prochaines recettes. Pensez à visiter notre boutique pour trouver les épices dont vous avez besoin :https://www.douceurs-etiolles.com/epicerie-fine.