Orange sanguine : un fruit d’hiver plein de peps



Les oranges sanguines constituent un excellent ajout à tout type d’alimentation. Elles sont faciles à éplucher, prêtes à l'emploi pour le petit-déjeuner, et peuvent être utilisées dans des plats salés comme sucrés. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce fruit d’hiver plein de peps !


D'où viennent les oranges sanguines ?


Les oranges sanguines sont originaires de la côte méditerranéenne du sud de l'Europe, où elles sont cultivées depuis le XVIIIe siècle. Il s'agit d'une mutation naturelle de l'orange ordinaire, d'abord cultivée sur l'île italienne de Sicile.


Les pigments rouge foncé appelés anthocyanes, qui donnent aux oranges sanguines leur couleur distincte, ne se forment que lorsque les températures sont basses la nuit, une condition météorologique commune à l'automne et à l'hiver sur la Méditerranée.


Les anthocyanes peuvent également être trouvées dans les fraises, les baies et les raisins, ainsi que dans le chou rouge et le radis rouge.


À quoi ressemblent les oranges sanguines ?


Les oranges sanguines sont des agrumes qui ressemblent à une orange typique mais ont un motif irrégulier et rouge foncé sur la peau. Elles viennent avec une chair et un jus rouge foncé, presque de couleur. De plus, les oranges sanguines ont des graines, même si elles sont moins nombreuses que la plupart des autres variétés d'oranges. Les graines sont généralement bonnes à manger, bien que certaines personnes préfèrent les retirer avec un petit couteau.


Que