Tout savoir sur la Quetsche

Dernière mise à jour : 28 janv.



Vous avez déjà goûté des quetsches ? De couleur violette et de forme oblongue, la quetsche est un vrai délice à découvrir et à déguster ! Voici son histoire, ses bienfaits santé, comment les consommer et les conserver.


Histoire et Origines de la Quetsche


La quetsche d'Alsace ou prune de Damas fait partie d'une famille de prunes connues sous le nom de pruneaux allemands, considérée comme un ancien groupe de prunes d'origine asiatique connue des Romains. Les noms couramment utilisés en allemand (Zwetsche) et en français (Quetsche) datent de la fin du XVIIIe siècle.


La quetsche d'Alsace est l'une des plus anciennes variétés de prunes européennes qui a été décrite pour la première fois en Alsace allemande en 1914, d'où son nom. Pourtant, il est si ancien et d'origine peu claire que la plupart des pays producteurs lui ont donné son propre nom dans leur propre langue. Les Égyptiens, puis les Romains, savaient déjà sécher les prunes au soleil. Autres faits également, les croisés qui ont été vaincus en Syrie, qui regorgeait de prunes, auraient aussi apporté ce fruit exotique en Europe.


De nombreuses fêtes de vendanges autour du Quesche ont lieu en septembre en Alsace, notamment à Wihr-au-Val, Wittisheim et Willer-sur-Thur.


Comment reconnaître une Quetsche ?


Les prunes sont des drupes sphériques et charnues de taille moyenne, entre 2 à 7 cm de diamètre, de couleur jaune, verte ou violette, avec un noyau contenant une amande. Les sous-espèces du prunier comprennent la variété Quetsche, Queen Claudia (reine Claude) ou Mirabelle. Les fruits ont une forme plutôt allongée et pas de sillons prononcés, ils sont plus petits que les prunes. La chair jaune est plus acide et contient moins d'eau que les prunes, elle se détache facilement du noyau et est entourée d'une peau foncée de couleur bleu-violet.


Les prunes japonaises fraîches sont plus grosses et plus juteuses, allant du jaune au rouge moyen et va du sucré au acidulé. Les prunes européennes fraîches sont plus petites et plus denses avec des colorations bleu foncé ou rouge-violet. La peau est lisse, avec une façade cireuse naturelle qui adhère à la pulpe. Les nombreuses variétés de prunes proviennent donc de deux types principaux : la prune japonaise et la prune européenne.


La quetsche d'Alsace, tout particulièrement, est une délicieuse prune avec une forte teneur en sucre et un peu d'acidité lui donnant un goût prononcé. Le fruit est ovale, d'environ 4 cm de long, d'un bleu violet foncé. La chair est orangée dorée, juteuse et à noyau libre. La récolte commence entre mi-août et jusqu’à début octobre, selon l'emplacement et la variété. Il est le mieux adapté pour manger directement sur l'arbre, ou transformé en conserves, en conserve ou séché, et fait également partie des variétés les plus populaires pour la production d'eau-de-vie de prune telle que la morave. Afin de prolonger sa durée de conservation, il doit être ramassé avec la tige quelques jours avant que la peau ne développe sa pleine couleur.


Quetsche : les bienfaits nutritionnels


Les prunes favorisent la digestion, ont un effet anti-inflammatoire sur les rhumatismes et ont un effet positif sur l'ostéoporose. A rappeler que les prunes allongées sont une sous-espèce des prunes rondes. En effet, lorsqu'ils ont été importés en Amérique du Nord par les colons, deux types de prunes ont été utilisés pour cultiver les variétés populaires que nous apprécions aujourd'hui. La recherche soutient maintenant les bienfaits variés pour la santé de la consommation de ces prunes. Les prunes sont de plus, extrêmement nutritives, avec une variété de bienfaits pour la santé. Principalement composées d’eau, elles sont sont considérées comme un laxatif sain.


Les prunes séchées, ou pruneaux par exemple, sont connues pour résoudre les problèmes de constipation et d'ostéoporose. Pourquoi ? Les fibres alimentaires pectine et cellulose sont principalement responsables de l'effet digestif. Au contact de l'eau, ils gonflent et stimulent la paroi intestinale pour être transportés plus loin. Pour cela, dix prunes fraîches ou cinq pruneaux à jeun suffisent. Trempez-les toute la nuit puis ensuite les manger le matin et boire l'eau de trempage. Attention, une grande consommation de prunes peut entraîner la diarrhée.


Les pruneaux contiennent également beaucoup de fructose, ce qui apporte à notre organisme une nouvelle énergie mais signifie également beaucoup de calories. Enfin, en raison de leur teneur élevée en fibres d'environ cinq grammes pour cent grammes de fruits, ils aident à réduire le taux de cholestérol.


Le saviez-vous ? Les prunes et les pruneaux contiennent des pigments sains : les anthocyanes. Diverses fonctions protectrices sont attribuées aux anthocyanes - par exemple contre les infections, les problèmes inflammatoires, la thrombose et même les tumeurs. De plus, les prunes séchées soutiennent la fonction hépatique.


Comment consommer et conserver la Quetsche ?


Les quetsches ont un goût aigre-doux. Elles peuvent ainsi être préparées et consommées de multiples façons. La prune Quetsche d'Alsace est généralement consommée fraîche. Ce fruit peut être consommé frais ou utilisé pour des confitures, du jus de prune (qui peut également être fermenté en vin de prune) et les prunes séchées salées comme collation. Si les noyaux sont laissés dans les prunes lors de la cuisson, les arômes d'amande qu'elles contiennent se transfèrent à la chair et lui confèrent une délicieuse note de pâte d'amande. En raison de leur chair relativement molle, la quetsche se cuit très rapidement. Les quetsches sont donc plus adaptées à la cuisson que les prunes classiques. Ces fruits au parfum aigre-doux sont aussi un plaisir en purée, compote ou chutney.


Pour une délicieuse confiture de quetsches maison, pensez à les dénoyauter puis à les macérer en les arrosant de sucre pendant toute une nuit dans votre réfrigérateur. vous devez toujours utiliser des fruits mûrs et pas trop fermes. Cependant, la peau ne doit pas trop céder sous la pression. Les consommateurs doivent également s'assurer que le fruit ne présente aucune meurtrissure ou tâche. Les prunes comme les quetsches développent tout leur arôme surtout lorsqu'elles sont cuites.


Largement planté en Alsace, c'est le deuxième alcool le plus consommé au XXe siècle. Délicatement parfumée, elle s'utilise en digestif ou en pâtisserie.


Pour conserver correctement la quetsche vous avez le choix :

  • A température ambiante si vos quetsches ne sont pas mûres.

  • Dans le réfrigérateur (bac à légumes) pour une dizaine de jours si elle est suffisamment mûre.

  • En les congelant sur une plaque (48h) puis les mettre dans un sachet alimentaire.

  • En bocaux en les tassant et en les arrosant de sirop suivi d’un traitement thermique.


Lorsqu'ils sont placés au réfrigérateur, ils restent comestibles jusqu'à un an.


Pour sécher ou déshydrater vos prunes, vous pouvez soit les couper en quartiers soit les garder entiers avant de les mettre au four (recouvert de papier sulfurisé) ou en utilisant tout simplement un déshydrateur. Évitez surtout de les coller les unes à côté des autres.


Rendez-vous vite sur notre boutique en ligne pour découvrir nos délicieuses confitures artisanales de prunes, à savourer sans modération !