L'origine des cadeaux de Noël

Dernière mise à jour : 20 janv.



Noël est l’occasion d’offrir et de se voir également offrir des cadeaux à Noël ! On le célèbre dans la plupart des continents, surtout occidental. De nombreuses enseignes ont d’ailleurs fait de la période de Noël le moment le plus important en termes commerciale : sapins, jouets, promotions, articles de décoration de Noël… Mais que signifient vraiment les présents et à quand remonte cette tradition ?


Offrir des présents, une tradition séculaire


Vous ne le saviez peut-être pas mais les échanges de cadeaux remontent déjà à de nombreux siècles ! Si cette tradition suit également les dernières tendances en matière de types de cadeaux à offrir, le fait d’offrir un cadeau - quel que soit sa valeur, sa marque ou même sa quantité ou sa grandeur - reste une marque d’attention et de gentillesse.


Cadeaux à Noël : une tradition chrétienne ?


La saison de Noël est inévitablement associée aux cadeaux. Peu importe les autres coutumes qui font partie d'une célébration, chaque famille célèbre la remise de cadeaux avec de grands ou de petits cadeaux. Mais d'où vient cette coutume qui nous procure tant de joie – et souvent de stress – autour de Noël ?


Donner est une tradition ancienne, profondément enracinée dans l'histoire humaine. Avant même l'introduction du commerce, les visiteurs offraient à une autre tribu un petit souvenir pour montrer leurs intentions amicales. Aujourd'hui encore, offrir un cadeau à un invité a une signification particulière.


De Saint-Nicolas à l'Enfant Jésus au Père Noël Tout d'abord, dans la tradition chrétienne, les cadeaux de Noël symbolisent l'action de grâce pour le don de Dieu, c'est-à-dire la naissance du Christ. Les dons des trois sages d'Orient rappellent également l'importance des offrandes. À l'origine, cependant, Noël n'était pas du tout associé au don. Au lieu de cela, le 6 décembre, Saint-Nicolas a apporté de petits cadeaux, tels que des noix et des fruits. Le modèle en est donc Saint Nicolas, qui vivait dans la ville turque de Myra, au 4ème siècle. Selon la légende, non seulement il avait un grand cœur, mais il a également apporté une aide concrète avec un cadeau. On dit qu'il a sauvé trois pauvres sœurs d'une vie misérable avec des pommes dorées, qu'il a secrètement déposées sur le rebord de leur fenêtre la nuit.


Il faudra attendre le XVIe siècle pour que cette coutume soit remplacée par le Saint-Christ pour les protestants de Martin Luther. Dans le langage, le Saint-Christ a évolué pour devenir l'Enfant Jésus, qui est généralement décrit comme angélique. Environ 300 ans plus tard, les catholiques ont emboîté le pas. C'est pourquoi aujourd'hui, nous n'offrons pas seulement des cadeaux le jour de la Saint-Nicolas, mais aussi la veille de Noël. Entre-temps, un troisième personnage a rejoint Saint-Nicolas et l'Enfant Jésus : le Père Noël.


Les Néerlandais l'ont amené en Amérique sous le nom de Sinterklaas, plus précisément à New Amsterdam, l'actuel New York. Peu à peu, de plus en plus d'attributs lui ont été attribués, comme un renne et un chapeau de fourrure. Selon une idée reçue, le Père Noël dans sa robe rouge est une pure invention de Coca Cola. Le fabricant de boissons a pu utiliser un modèle du caricaturiste Thomas Nast de 1863 pour sa célèbre publicité. Aussi agréable que puisse être la croyance en l'aimable Père Noël, c'est finalement nous qui achetons les cadeaux de Noël et les plaçons sous le sapin !


Ce qu’il faut retenir : La tradition de se faire des cadeaux était déjà connue à Constance vers 1450. Cependant, à cette époque, les cadeaux étaient encore liés au jour de la Saint-Nicolas. Les agriculteurs ont également inclus les animaux dans les coutumes, qui ont reçu des pommes, des noix et du pain comme friandises. Le changement de don à Noël est principalement dû à Martin Luther, qui a présenté l'Enfant Jésus comme porteur de cadeaux au lieu de Saint-Nicolas et a voulu attirer l'attention sur le don divin de la naissance de Jésus.


Des cadeaux de Noël en signe d'amour


Même si l'histoire chrétienne n'est plus au premier plan partout, les dons sont toujours associés à la solidarité. Afin de trouver un cadeau adapté, le donneur doit connaître au moins un peu la personne pour qu'à la fin il n'y ait pas que des chaussettes ou le bon d'achat habituel sous le sapin.