Le piment d'Espelette



Le piment d’Espelette est un piment cultivé dans les Pays basques en France. D’origine mexicaine, cette épice est un piment aux saveurs peu agressives, ayant un parfum évoquant de la tomate ou du pain grillé. De plus, c’est la seule épice qui est labellisée, depuis l’an 2000, AOP ou Appellation d’Origine Protégée en France.

Dans cet article, nous allons à la découverte de cette épice si particulière. Si vous êtes intéressé par l’histoire des épices fines, n’hésitez pas à lire notre article « Histoire des épices fines ».


Généralités sur le piment d’Espelette


Le piment d’Espelette est originaire du Mexique. Faisant partie de la famille des solanacées, le piment d’Espelette appartient à l’espèce des Annuum L., et dont sa plante est de taille de 7 à 14 cm.

En général, le piment d’Espelette préfère un climat tropical, c’est-à-dire une chaleur douce et humide. Pour connaître l’heure de la récolte, il faut s’assurer que les piments sont bien rouges. La pleine saison se situe entre le mois d’août et le mois de novembre.

Concernant son goût, le piment d’Espelette est catégorisé piment doux, car sur l’échelle Scoville (note de la force des piments entre 0 et 10), il a une note de 4 (0 étant le plus doux et la note de 10 comme étant le piment le plus fort).

Le piment d’Espelette est commercialisé sous 3 différentes formes :

  • Le poudre de piment d’Espelette :

C’est la forme la plus connue du piment d’Espelette, que vous puissiez trouver dans les supermarchés, ou en ligne, par exemple. Pour le reconnaître, vous utilisez vos sens. À la vue, vous devez voir une poudre d’une couleur orangée ou rouge brun. Au goût, c’est une explosion de saveurs. Elle présente un goût sucré et un peu d’amertume. Mais la poudre de piment d’Espelette se caractérise par son intensité olfactive. À l’odorat, vous allez sentir un arôme de pain grillé et de fruit.

  • La corde de piment d’Espelette

C’est la deuxième forme de commercialisation des piments d’Espelette. Pour cela, 20 à 100 piments de couleur rouge sont alignés sur une ficelle à usage alimentaire. En fait, cette forme de commercialisation facilite surtout le transport et le rangement des piments une fois en cuisine.

  • Le piment d’Espelette en entier frais :

Ce sont des piments fraîchement cueillis, et n’ayant subi aucune transformation. Ces piments sont généralement destinés aux producteurs et aux transformateurs pour être transformés en poudre de piment d’Espelette (destinée aux utilisateurs finaux à la cuisine).


Histoire des piments d’Espelette


On sait que le piment d’Espelette est originaire du Mexique, mais personne ne sait comment il est arrivé en France. En revanche, on peut affirmer que la culture du piment d’Espelette en France a commencé en 1650.

Encore trop chères à l’époque, les gens devaient trouver d’autres moyens de remplacer les épices importées. Ainsi, les femmes commençaient à cultiver des piments d’Espelette pour remplacer les poivres dans les recettes.

Pendant l’automne, les femmes les cueillaient, les enfilaient sur une corde et les faisaient sécher dans un four. Une fois séchés, ces piments d’Espelette étaient craquants et pouvaient être transformés en poudre. Ce n’est qu’en 1983 qu’une coopérative a été créée et que la transformation de cette épice a commencé à se professionnaliser. Enfin, il fut labellisé AOC en 2000 et AOP en 2002.


Pourquoi consommer des piments d’Espelette ?